1/2

Actualités //

Préparer son séjour au ski /

Sociologie de l'ostéopathie /

 

Consultez l'onglet Infos de Brice Daniaux pour lire les sujets du moment

Centre de santé accessible aux personnes à mobilité réduite

Presentation du cabinet d'osteopathie //

Je vous accueille à Ris-Orangis au sein d’un centre de santé pluridisciplinaire regroupant ostéopathie, pédiatrie, pédicurie-podologie et soins infirmiers.

 

Je suis ostéopathe exclusif diplômé en 6 ans de l’Ecole Supérieure d'Ostéopathie de Paris et enregistré à l'Agence Régionale de Santé sous le nunéro Adéli : 910000157.

 

Je pratique l’ostéopathie fonctionnelle, structurelle, viscérale, cranio-sacrée et mes consultations sont adaptées à chaque patient, du nourrisson au sénior.

Osteopathe ris orangis

Presentation de l'osteopathie //

L’ostéopathie est une pratique exclusivement manuelle dont le but est de pallier aux dysfonctionnements de mobilité des tissus du corps humain. Cette discipline a récemment été classifiée par l’OMS comme une médecine alternative et complémentaire (MAC) au même titre que l'acupuncture, l'homéopathie ou encore la mésothérapie.

 

L’ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d’en altérer l’état de santé.

 

Grâce à la notion de délimitation du champ de compétence, l’ostéopathie voit émerger une forme de profession de première intention qui s’articule autour des notions de sécurité et d’efficacité thérapeutique. A travers un triple diagnostic (diagnostic d’exclusion, diagnostic différentiel et diagnostic ostéopathique), l’ostéopathie confie au professionnel la qualification de la limite de son intervention.


L’ostéopathie peut s'apparenter à une profession de soins de type médical en ce sens que la structure d’une consultation ostéopathique est analogue à celle d’une consultation médicale (interrogatoire, examen, traitement et conseils hygiéno-diététiques) et qu’il y a obligation d’apporter deux garanties aux patients : une garantie sécuritaire (information préalable, respect d’une déontologie) et une garantie d’accès au soin reposant
sur une prise en charge par la sécurité sociale ou par les mutuelles.